Sortir bien couvert en Hiver

3 janvier 2018 - 14:51

Beaucoup de vététiste me diront, faire une sortie de VTT en plein hiver s’est synonyme de deux choses : soit mourir de froid, soit suer de grosses gouttes sous mon gros pull à col roulé tricoter par ma belle mère. Ola les gars ! Il est possible d'adapter sa tenue pour rester au chaud.

Tout d’abord parlons des pieds, quand vous pédalez, vos orteils sont assez peu mis à contribution,  en tout cas pour la majorité d’entre nous. Ils ne bougent. Le sang circule assez peu à l'intérieur et pas conséquences ils deviennent rapidement sensibles au froid. Il peut être temps d'investir dans une paire de chaussures d'hiver. Mais attention au niveau du prix, mais l’avantage, elles ont plein d'options pour garder vos pieds au chaud. Certains modèles proposent une chaussette waterproof ou une couverture en néoprène.

 

En suite les jambes,  de toutes évidences, les jambes sont la partie la plus active de votre corps  pour la majorité d’entre vous du moins et évidement pour ceux qui ne se constante pas de faire semblant à l’arrière d’un tandem, mais je ne site personne. Là, il faut vraiment adapter votre tenue à votre capacité de résistance au froid. Si vous souffrez vraiment quand le thermomètre chute, les collants thermiques sont faits pour vous. Vous pouvez même en porter un sous votre short habituel. Il en existe dans toutes sortes de matières. Mais attention à ne pas ressembler à « un nain de jardin », heu et non à un ninja, pardon ! Enfin, s'il pleut des cordes, le mieux comme dirait Assistancelectrix c’est de rester devant ta télé.

Les sous-couches, voilà un détail à ne pas ignorer, un bon maillot de corps pas celui de ton grand père, mais un technique porté à même la peau. Ça moule et cela fait viril. Ceux qui sont vendus dans le commerce aujourd'hui sont faits pour rester sec malgré la sueur, ca c’est la théorie, mais ils  tiennent bien chaud. Les matières naturelles et synthétiques ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients donc impossible de trancher. Les maillots en matière synthétique sont plus légers mais ils peuvent sentir mauvais avec l'usure, mais surtout avec l’odeur de fennec que certains développent après 2 à 3 heures.. Ceux en matière naturelle sont plus chauds...mais aussi plus chers.

Pour le haut du corps, là, ce sont les préférences personnelles qui entrent en jeu. Certains aiment empiler les couches, d'autres se contentent d'une veste technique sur leur maillot de corps. La veste technique du VTTALC, c'est sans doute le vêtement de vélo le plus utile que vous puissiez procéder, toujours ajuster à votre taille, avec des poignets, qui tombe un peu et  qui couvre votre nuque.

Les menottes, il est bon de privilégier les gants d'hiver dont des parties isolantes se trouvent sur le dos des mains. Ils vous apportent également plus de confort et de contrôle quand vous roulez. S'il pleut, penser encore à Assistancelectrix. Dernier détail à ne pas négliger : il faut que vos gants puissent se glisser sous les manches de votre veste.

Les yeux , optez plutôt pour des lunettes aux verres clairs, la lumière n’est pas terrible et en hiver suivant les périodes le soleil se fait rare..

 

La nuque et du crâne, le tour de cou vous tiendra la nuque au chaud. Mais vous pouvez porter un bonnet fin , qui peut suivant les cas vous donnez un air ……., sous votre casque. Une autre possibilité : s'offrir un tour de cou, qui pourra aussi vous servir de cagoule à mette aussi parfois si tu ne veux pas avoir les boules . Enfin, si vous n'avez vraiment pas peur du look 80's, il existe également de très bons bandeaux thermiques !

Voilà bon chemin et rendez-vous au printemps pour les trop grands frileux

Commentaires

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 9 Cyclotouristes
  • 5 Supporters