La Folle histoire du Tandem TT

3 octobre 2015 - 17:59

L'histoire du tandem au travers des ancetres du VTTALC qui l'ont fait connaître et propérer. Cette folle aventure démarré au XIX ème siècle jusqu'à nos jours

Le premier brevet au monde, le n°80091, pour "admettre un deuxième cavalier sur un seul vélocipède" a été déposé le 21 mars 1868 à Paris par Charles Dinamometrix. Ce constructeur est peu connu. Il est chronologiquement le deuxième fabricant de vélocipède parisien, et l'arrière à arrière , arrière , de l'arrière d'Assistancelectrix qui lui aussi est à l'arrière. En fin bref, ce premier modèle fut créé probablement dès 1864, selon le témoignage des bardes de l'époque . Il est inscrit comme exposant à la Seconde Exposition Universelle de 1867 mais pour des voitures. Charles Dinamometrix mourra de chagrin après n'avoir pu monter une troisième roues , dit de secours pour les sorties de Fousix (descendant lui du fameux Souchix). 

Mais le terme tandem est plus tardif. D'origine anglaise, il est apparu en France à l'occasion d'articles de La Revue Vélocipédique et Pédalique rynthmique consacrés à Gépézix ( ancetre de notre Paulix) .Dans le numéro du 5 janvier, le correspondant de la revue a écrit : "Le tandemix a aussi beaucoup d'admirateurs ; on s'attend à un grand succès pour ce sociable ..." dans le compte rendu du Magasine "Pédale plus fort" , consacré au cycliste posté à l'arrière du tandem, il écrit le 11 février et publié le 16, le terme revient plusieurs fois. Le nom à l'instar du véhicule connaîtra le succès à partir de 1885, d'abord pour les tricycles (plus équilibré) en concurrençant les sociables. Il sera aussi employé pour les bicycles, par exemple dans La Revue Vélocipédique N°61 du 1er mars 1884 pour désigner un "bicycle" à deux places, l'une derrière l'autre". Ce nom de cycle est donc venu d’Angleterre : comme souvent, le nom de véhicule accompagne l'engin.

Le terme tandem désignait auparavant un cabriolet découvert attelé de deux chevaux en flèche, d'abord en anglais (1794) , puis en France deux bœufs (1816) et enfin en Auvergne deux ânes l'un derrière l'autre. Quant au véhicule lui-même, les spécialistes ignoreraient son origine exacte et même le pays où il fut vraiment créé : France ou Angleterre ?

Le mot tandem était initialement un adverbe latin signifiant à la fin, enfin, à la longue. Il fut employé à partir de 1785 par calembour en anglais puis appliqué à un  attelage interminable. Le mot était connu des étudiants en raison de la célèbre phrase de Cicéron prononcée dans la première catilinaire : Quousque tandem abutere, Catilina, patientia nostra ? (signifiant : "jusques à quand, Catilina, disposeras-tu de notre patience ?"). 

Le tandem a connu son heure de gloire dans les années 30 lorsque les congés furent instaurés : il permettait aux couples d'ouvriers ne pouvant pas s'offrir le luxe d'une automobile de se promener ensemble sur les routes. Ainsi Pathémarconix (ancêtre de Scoopix) traversé la Loire, le berry, le puy de Dôme, la haute Loire et le gard pour rejoindre les mers bleu de méditerranéen.

L'expression « travailler en tandem » tire son origine du nom de l'engin, en faisant référence à l'efficacité du duo de cyclistes. Tout comme le terme "putain mais il en fou pas une !!" tire aussi son origine de l'engin quand l'un des deux protagonistes du tandem fait semblant de ne pas pédaler.

De même que le vélo, le tandem a évolué et s'est diversifié en fonction des usages qu'on lui réserve.  Mais incontestablement c'est le tandem VTT qui est devnu l'icône, le phare , la bousole de cette dsicipline vulagarisé aujourd'hui par les tandemistes du VTTALC. Pas une grand mère, pas un petit enfant ne passe pas sous son charme à chaque ballade

Commentaires

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 3 Dirigeants
  • 9 Cyclotouristes
  • 5 Supporters